CR des 10 km de Chatelailon

Publié le par Eric

Ca devient une habitude, c’est ma 4 eme participation à cette course. Il faut dire que le fait de courir le soir, dans une station balnéaire bourrée de touristes, ça fait quand même du monde à vous encourager, et hier, avec notre première journée d’été, il y en avait besoin !! Environ 27° sans vent, ça n’était pas arrivé depuis. Pfou !! C’est bien pour aller à la plage, mais pas top pour courir sans y être habitué ! Retour sur une journée de compète :
 -    17h : Fin de la journée de boulot, direction Chatel pour y retirer mon dossard avant de revenir chercher le reste de la famille
-         18h30 : Départ de la maison, ma tribu à décidé de profiter du beau temps et pique niquer sur la plage et de se baigner en attendant leur champion.
-         20h15 : Après avoir rencontré plusieurs connaissances, je décide quand même de faire un échauffement, histoire de faire pro !!
-         20h30 : c’est le départ. Mon objectif : approcher cette fichu barre des 40 mn et essayé de battre mon record de 41mn43
-         1er km : 4mn19 ; je me suis mis en milieu de peloton pour ne pas trop partir trop vite en suivant le rythme du 5 km, J’ai quand même du mal à mettre la machine en route !
-         2em km : 4.00 mn ; J’ai voulu accélérer un peu histoire de me mettre dans le bon timing mais les puls s’emballent un peu, surtout que ça commence sérieusement à cogner.
-         3eme km : 4mn 05 ; On longe la plage sous le regard ahuri des touristes qui nous prennent pour des fous. Ils ont un peu raison, mais bon, on aime ça non ?
-         4eme km : 4mn04 ; passage devant mon fan club. Ca me booste un peu, et il en faut car je ne pense vraiment pas tenir cette allure tout le temps. Mais comme à mon habitude j’essaye de garder ce rythme jusqu’à mon explosion !
-         5eme km : 4mn11 ; Pas d’arrêt au ravito, juste deux gobelet : un pour boire l’autre pour la tête. Je décide de ralentir un peu afin d’aborder la difficulté du parcours, une cote de 400m environ juste avant le 7eme kil
-         6eme km : 4mn18 ; Je me fais un peu distancer du groupe où j’étais. Je m’accroche mais suis limite rupture.
-         7eme km : 4mn 27 ; Petite alerte au début de la cote, j’ai voulu accélérer un peu, et là, la tête me tourne, je pars sur la droite les jambes à moitié en coton, sensations vraiment inquiétante. Je penche la tête en avant histoire d’irriguer tout ça. Le gars à coté de moi me demande si ça va. Ca à l’air de repartir, mais je fais la montée et la descente tranquille avant de marcher au ravito pour manger raisins et boire un coup.
-         8eme km : 4mn21 ; Cet arrêt ravito m’a fait du bien et je repars sur de bonnes bases dans un petit groupe. Bizarrement je commence à vraiment avoir de bonnes sensations et accélère progressivement.
-         9eme km : 3mn57 ; Passage devant tous les restos et commerces, il y a vraiment foule pour nous encourager et même un parisien et son 4x4, qui, apparemment pressé, à failli écraser deux coureurs devant moi, les noms d’oiseaux pleuvent, ça a le don de me booster un peu et j’accélère franchement et je largue le groupe !
 - 10eme km : 3mn 55 ;Je me rends compte que je peux approcher mon record et donne tout ce qui me reste, même si le dernier tour sur la piste fut laborieux, mais le résuktat est là : 41mn41 à ma montre, soit 3 sec de gagné et plus d’une minute sur le même parcours l’année dernière !
 - Conclusion : Je pense que dans de bonnes conditions climatiques et de bons horaires (le matin plutôt que le soir, je peux descendre encore un peu ce chrono, mais que c’est dur de gagner quelques secondes !!!

Publié dans Compte-rendu de course

Commenter cet article

olive16 06/08/2007 19:55

félicitations, belle course et beau chrono par cette température, je suis aller courir un peu hier soir vers 20h on avait encore 32°c pas évident a gérer  dans ces cas la .recupére bien maintenant

Charline 06/08/2007 19:32

Hey !Bravo pour ton record ! C'est énorme, sous la chaleur qu'il y avait ! J'y étais aussi, j'ai fait 2eme F en 44 minutes qqchose. Voilà, dommage qu'on se soit pas croisé !

AirV 06/08/2007 13:41

Pas facile du tout avec ces chaleurs, Et comme le dit Kristof se mettre plutot a l'avant. Sur un 10 km je reste persuadé que l'on ne peut pas faire dans la dentelle ca passe ou ca casse. donc on part a fond on accélère et on finit au sprint ;-)

kristof 06/08/2007 11:02

1 - sensations bizarres au milieu : hypo coup de chaleur ?2- départ trop lent se mettre plutot à l'avant du peloton3- superbe finishbravo pour le record

Arnaud 06/08/2007 08:38

Bravo, tu as été plus courageux que moi, parce qu'à Paris, j'ai eu les mêmes sensations, et j'ai arreté.En tous cas, c'est un nouveau record et en plus avec des conditions pas forcément idéales. Ca laisse augurer de bonnes choses... :-)